Mode: Anticiper le retour à la normale

Business
image
Publié le 18 mai 2021

L’année 2021 commençait très mal avec les dernières annonces du Gouvernement, notamment dans le secteur de la mode. Le contexte sanitaire avait un goût de déjà vu avec des chiffres alarmants.

En janvier, le textile-habillement affichait un chiffre d’affaires en baisse de 20% et une baisse de la fréquentation de 40%.*

La cause ? Les soldes d’hiver qui ont subi un retard de plus de deux semaines, mais pas seulement. Les habitudes des consommateurs ont changé face à la crise sanitaire et aux multiples confinements.

Les boutiques fermées et forcés de rester chez eux, ils se sont essentiellement tournés vers internet pour acheter. Ce qui a eu pour conséquence quasi-immédiate la forte hausse du secteur de la logistique et du commerce en ligne.

On parle de 65% d’augmentation de postes vacants dans la logistique en 2019…**

Certains secteurs dits « secteurs prioritaires », ont eu plus que jamais besoin de renforts pendant cette crise et ont continué à recruter, parfois difficilement… Pas moins de 3500 recrutements ont ainsi été réalisés début avril pour venir renforcer les équipes, et ce dans différents secteurs.***

Aujourd’hui, à l’heure d’un « retour à la normale », il va falloir faire face à la demande, anticiper, s’organiser.

Du recrutement dans l’air

La réouverture est programmée le 19 mai. Ce qui n’empêche pas certaines enseignes de préparer leur retour depuis plusieurs semaines déjà, voire pour certaines de recruter pour faire face à la demande future des consommateurs.

L’ensemble des boutiques se prépare à trouver le bon créneau, développer et diversifier l’offre pour mieux séduire, que ce soit les petites enseignes de quartiers, les corners grands magasins, les plateformes logistiques ou autres grandes surfaces.

Les uns développent leur communication sur les réseaux sociaux, d’autres misent sur la production de vidéos pour créer du buzz, d’autres encore doivent recruter pour anticiper et ne pas se trouver à nu et sans renfort sur les périodes importantes (les grandes vacances, les ponts…).

LFP s’est préparé

C’est dans ce même contexte que LFP Emploi a affiné ses propositions de profils très variés, correspondant parfaitement à la demande et a étoffé sa base de données aux profils divers :  Vendeurs, manutentionnaires, logisticiens, employés libre-service, directeurs, responsables réseaux, responsables ventes, chefs de rayons…

L’agence d’intérim LFP Emploi est sur les starting block pour faire face à une reprise attendue depuis longtemps.

LFP, désormais présente sur Instagram, Facebook et LinkedIn, est plus que jamais aux côtés des entreprises pour les aider à trouver le bon profil au bon poste très rapidement. Une aide précieuse pour un retour très attendu ! Et très intense.

* Alliance du Commerce, janvier 2021

** LinkedIn

*** Sur la plateforme mobilisationemploi.gouv.fr